Témoignage de Jiapei


L'arrivée en France

Pour cette première émission, Jiapei se présente et nous raconte son parcours jusqu'à son arrivée en France. Elle nous raconte comment Dieu l'a rencontrée et a touché son coeur.



Emission du 16/03/2004: Témoignage de Jiapei

Je voudrais simplement vous partager comment je suis devenue chrétienne et ce que Dieu a fait dans ma vie.

Ce chant dit :‘Je suis dans le torrent qui coule du trône, le courant de vie.

Il me couvre et je respire à nouveau, ton amour est la respiration de mon âme.

Je peux entendre ta voix quand ton chant m'entoure. C'est un chant d'espérance qui met en moi le souffle de vie.

Quand je m'approche de toi, je peux sentir ton attouchement et il sauve mon cœur ; tu me restaure et me renouvelle.’

Ce chant exprime bien mes sentiments quand j'ai été et que j'ai touché par Dieu et décidé de lui donner ma vie.

Je suis née dans une famille de professeurs en Chine, je suis l'enfant unique de mes parents, et la première petit enfant de mes grand parents

Aimée par chacune des personnes de ma famille, j'avais un caractère égocentrique depuis mon enfance.

J'étais habituée à profiter des services des autres et en même temps j'avais beaucoup de théories sur l'amour, la bonté, aider les autres.

Quand j'étais hors de ma famille, j'essayais de montrer que j'étais quelqu'un comme ça.
Mais a la maison je jetais vite mon masque.

Des fois ma maman me disais : ‘si seulement ton action pouvait suivre ton idéal !’

Ma maman faisait tous les travaux ménager à la maison et je l'aidais rarement.

Un jour, quelqu'un m'a donné une Bible, je n'avais aucune idée sur Dieu, Jésus ou les chrétiens.

Je me suis dit : je dois lire ce livre, parce que beaucoup de grand homme dans le monde entier l'ont déjà lu et ont été inspiré par lui.

Et j'ai lu un paragraphe qui m'a touché:

Le gouverneur romain Pilate n'a trouvé aucune faute en Jésus et il veut le libérer.

Mais des juifs crient : crucifie le, crucifie-le. Jésus est lui même juif, mais il sera tué par son propre peuple sans aucune raison.

Si j étais Jésus, même si j'avais aimé ce peuple, je dirais : ‘j'ai fait une erreur de les aimer, ils ne sont pas dignes de ma vie ’

Mais quand j'ai vu la réaction de Jésus, j'étais choquée avant qu'il meure sur la croix il prie Dieu :‘Père,pardonne leur car ils ne savent ce qu'ils font.’

Comment pouvait-il les pardonner ? Il est tué par leur injustice

D'oú sa force vient-elle ? Ce pardon et cet amour ne peuvent pas appartenir à un être humain.

Qui est il ?


Je n'ai pas continuer réfléchir sur ces questions. Après j'étais occupée par mes études car je préparais mon baccalauréat.

En 2000, j'ai passé mes vacances en Corée du sud, et j'ai rencontré des chrétiens.

Ils m'étaient très gentil et j'ai ressenti leur amour l'un pour l'autre comme des membres de la même famille.

Dans l'après midi les enfants chantaient ensemble l'église, j'étais assise à côté pour les écouter et les regarder.

J'ai été touché par leur chant, leur voix était tellement pure et il y avait une paix profonde dans les visages des enfants, ils ressemblaient à des anges.

Je ne sais pas pourquoi, je ne comprenais pas un mot coréen, mais il me semblaient que mon cœur comprenait le chant, et je pleurais.

Plus tard, j'ai demandé à une jeune fille qui parlait un peu chinois : ‘Est ce que ce chant parle de la mort de Jésus à la croix ?’

Elle était étonnée, ‘oui, oui ’disait-elle . Comment le sais tu ?

Je crois que c'est Dieu qui a touché mon cœur à ce moment là

Dans ces jours là je pensais que c'est une bonne chose de connaître Dieu, de vivre avec lui.

Mais d'autre part je ne pouvais pas renoncer à toutes les idées égocentriques : ‘Je suis mon propre maître, je suis capable de contrôler ma vie, si je fais tous mes efforts, je pourrais toujours atteindre mes objectifs.’

J'ai grandi, et j'ai commencé à comprendre : Non, c'est faux.

Je ne suis pas mon propre maître, je suis obligé de changer moi même pour m'adapter à ce monde, sinon je ne peux vivre.

J'ai tellement changé que j'ai perdu ma voie, je ne pouvais plus reconnaître

Je faisais vraiment des efforts pour aimer les autres, mais mon cœur était tellement sec.

S'il n'y a pas une source d'amour dans mon cœur, comment pourrais je donner l'amour aux autres ?

Avec tous ces questions , je suis venue en France en 2001.

Tout à fait nouveau pour moi, et j'étais curieuse et enthousiaste.

Mais d'autre part, tout ce que je vivais ne pouvais pas répondre à mes questions ou toucher mon cœur.

Plus je faisais des choses, plus je me sentais vide.

Un soir, je suis rentré chez moi, et je voulais pleurer devant Dieu. Il me semblait que personne ne pouvait me comprendre.

J'ai dit de tout mon cœur, Dieu je veux te parler, même si je ne sais pas qui tu es.

Pourquoi, je ne peux pas sentir ton existence tandis que beaucoup de gens dise qu'il te connaisse ?

Dieu, descend dans mon cœur comme une pluie parce qu'il est trop sec.

J'ai été tellement loin de toi. Dis moi comment puis je être plus prés de toi et donne moi une vrai vie.

C'était vraiment merveilleux. Dans seulement une semaine, j'ai rencontré par hasard une femme chinoise. Elle m'a dit qu'elle était chrétienne et elle m'a invitée à une soirée des chrétiens chinois.

Aujourd'hui je remercie Dieu parce qu'il a répondu la prière de mon cœur, et a envoyé cette femme pour me montrer le chemin.

Mais ce jour l á je n'ai pas du tout réaliser le plan de Dieu.

Nous avons passer une superbe soirée. A la fin de la soirée, quelqu'un nous a demandési nous voulions accepter Dieu comme notre Seigneur.

2 jeunes ont dit ‘oui’ avec joie. La femme qui m'avait invitée m'a regardé, j'ai hoché la t ê te négativement et j'ai dit : ‘non,non’

J'ai refusé Dieu et oublié que c'étais moi qui avait crié pour qu'il vienne.

Cette soirée je suis rentrée chez moi, une puissance m'a fait me mettre à genoux devant mon lit, et je ne pouvais pas m'arrêter de pleurer.

Je savais que j'avais refuser l'appel de Dieu, je voulais vraiment dire oui mais je ne savais pas pourquoi j'étais tellement malhonnête.

C'était le moment pour moi de décider, j'ai dit à Dieu que demain j'allais donner une réponse?

Si tu existe, apparaît à moi.

Le lendemain, je suis retournée auprès des chrétiens chinois.

Après avoir discuté ils m'ont dit que c'est simple d'aller à Dieu, Jésus est le chemin qui dirige vers Dieu.

Si nous voulons accéder à Dieu, il va toujours nous accepter parce qu'il nous aime.

Ils ont prié pour moi. Et quand il priait, j'était touché par un amour immense qui a remplit mon cœur, je ne peux pas le décrire avec mes mots.

Il était tellement merveilleux que je me suis dit, qu'il est venu du ciel.

J'ai dit : Dieu je sais que maintenant c'est toi qui est dans mon cœur.

Je veux vraiment te donner ma vie et vivre avec toi chaque jour.

A ce moment là j'ai senti une paix que je n'avais jamais expérimenter dans ma vie

donc j'ai compris que tous mes combats intérieurs, toutes mes contradictions, c'était simplement parce que je voulais échapper Dieu et son amour.

2 jours plus tard, je me suis fait baptisée et je ne l'ai jamais regretté

C'est la meilleure chose du monde que de connaître Dieu, et de devenir son enfant.

Dieu m'a vraiment donnée une nouvelle vie et il la renouvelle chaque jour.

Quand je réalise tout ce que Dieu a fait pour me retrouver, je dis quelle grâce merveilleuse, un grand Dieu donne son amour a moi une simple petite créature

et je sais qu'il est capable de changer ma vie, quelle que soit ma situation, seulement parce que j'ai dit oui à son appel.